• Contactez Laurent

    Commerces Miami, Grand Realty of America
    19300 W Dixie Hwy, N Miami Beach, FL 33181
    Tel: (001) 954 889 7292 (coût appel local France)
    Tel: (001) 786 663 4840​ (USA)
    Fax: (305) 931-6464

    E-mail: commercesmiami@gmail.com
    www.commercesmiami.com
    www.achat-commerces-miami.com

  • Envoyez un Message a Laurent:

    Thanks!

    Merci, je vais vous contacter bientôt.

    error key Required fields not completed correctly.

Bienvenue à CommercesMiami.com présenté par Laurent Isorez, prendre contact avec lui ici.

6 Bonnes Raisons pour embaucher un Business Broker a Miami

SBA (Small Business Administration) considère qu’une entreprise est «petite» si moins de 500 employés. Selon cette agence gouvernementale de Miami , il y avait en 2011 plus de 27,5 millions de petites entreprises et commerces aux Etats Unis.

Comme on le voit, le marché Achat/Vente de petites entreprises et commerces est très dynamique au point qu’il est estimé qu’environ 30% de ce vaste univers est dans le processus de vente. C’est la dans ce marché qu’opèrent les «Business Brokers».

Un Business Broker est un professionnel  licencié et qualifié qui a pour but de conseiller les acheteurs et les vendeurs à tous les stades du processus d’achat et de vente de leurs entreprises ou commerces.

Voici 6 bonnes raisons d’embaucher un Business Broker pour l’achat ou vente de commerces, fond de commerces/entreprise a Miami:

Comme dans toutes les professions, il existe différentes catégories de courtiers d’affaires, le plus connu est le courtier en bien résidentiel (Realtor) qui presque toujours a Miami n’aura pas l’expérience ni les outils nécessaires pour amener a bien la complexité d’une transaction d’entreprise en toute sécurité.

  1.  Expert: Quand le propriétaire d’une entreprise, ou d’un commerce a Miami engage un Business Broker, il sait qu’il va pouvoir continuer à consacrer l’essentiel de son temps à faire fonctionner son restaurant, ou entreprise. Le Business Broker, quant à lui, sera responsable de a) Placer le commerce à vendre sur le marché, b) Entretien et filtrer les acheteurs potentiels afin de s’assurer qu’ils ont la capacité financière et de gestion nécessaire. C) Conseiller les parties à tous les stades du processus
  2.  Confidentialité: C’est une des principales différences entre ceux qui vendent de l’immobilier Résidentiel et les Business Brokers. Le Business Broker doit maintenir la confidentialité,  prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que les employés, fournisseurs, les concurrents ne sachent pas qu’il ya un processus de vente en cours.
  3.  Valeur: Un Business Broker expérimenté sera en mesure de rendre un avis de la valeur réelle du commerce ou de l’entreprise en question, et non pas des prix irréalistes que l’on voit souvent basé sur rien…
  4.  Publication de l’affaire: Les Business Brokers souscrivent  à un système d’inscription multiple, ce qui veut dire que le commerce ou l’entreprise sera exposé  à la vente sur de nombreux portails dans le monde entier via internet. De plus, lorsque vous embauchez un Business Broker  vous bénéficiez d’une grande force de vente liée à l’association des Business Brokers (BBF)
  5.  Conciliateur:  Le Business Broker sert de lien entre l’acheteur et le vendeur et agit de façons  à harmoniser les désirs de chacun et que le compromis soit bénéfique pour les deux parties..
  6. Documentation: Le Business broker est responsable de la coordination avec les parties à chaque étape du processus d’analyse des livres et de l’administration; le bail, licences et permis et autres documents

Maintenant si vous êtes convaincu de la nécessité d’embaucher un Business Broker, rappelez-vous la phrase de Orwell célèbre romancier satirique: « Tous les animaux sont égaux, mais certains animaux sont plus égaux que d’autres. » Donc, lorsque vous embauchez un Business Broker noter les conseils suivants:

  • Examinez les informations d’identification. (FDBPR Florida Dept Business Professional Regulation, et BBF Business Broker Florida)
  • Demandez des références.
  • Vérifiez leur réputation auprès des associations professionnelles. (FDBPR et BBF)
  • N’acceptez pas de pressions.
  • Demandez a voir  le plan de marketing.
  • Exigez la confidentialité.

Même si un Business Broker saura vous conseiller au cours du processus d’achat ou de vente de votre commerce ou entreprise, le vendeur ou l’acheteur sera toujours vous, vous serez toujours maitre de votre décision.

Enfin, notez que si vous n’êtes pas satisfait de la performance de votre Business Broker , vous aurez toujours la possibilité d’embaucher un autre qui vous donnera plus de satisfaction.

Laurent Isorez – Commerces Miami
19300 W Dixie Hwy – Suite 12
North Miami Beach, FL 33180
Cell: +1 (786) 663-4840
(text for immediate response)
laurent.isorez@gmail.com
www.commerces.miami.com
www.negociosenflorida.com
www.achat-commerces-Miami.com

One thought on “6 Bonnes Raisons pour embaucher un Business Broker a Miami

  1. bonjour MR IZORES
    je me permet de vous contacter pour une venue sur miami je l espère fin d Anne oun un peu plus… jai eu l occasion de venir plusieurs fois a Miami…une ville très dynamite..bref..
    venant en au but…
    je souhaiterais avoir une estimations.. de ce que je pourrais avoir comme businessmans la restauration…moi même cuisinier de plus 25 ans expériences . et ancien restaurateur… age 53..
    jai vu sur le listings des affaires de catering qui font plus de 1 millions 6 de chiffres.pour 150000 $ ?? vrai ou faux.. bénéfice 160K $ annee ..je cherche une pépite vrai ou faux..

    votre rôle consiste a épure les bonnes des mauvaises affaires ?
    dans quel secteur je dois me dirige resto rapide ou traditionnelle [pourquoi pas station service avec des chiffres incroyables / mon budget et de 150M$ down et prendre un petit credit avec le vendeur.. merci de m m éclaire un peu et je ne manquerais pas de revenir vers vous ,,Best regard
    MR ATTLAN THIERRY
    TEL 00972538234986/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*