• Contactez Laurent

    Commerces Miami, Grand Realty of America
    19300 W Dixie Hwy, N Miami Beach, FL 33181
    Tel: (001) 954 889 7292 (coût appel local France)
    Tel: (001) 786 663 4840​ (USA)
    Fax: (305) 931-6464

    E-mail: commercesmiami@gmail.com
    www.commercesmiami.com
    www.achat-commerces-miami.com

  • Envoyez un Message a Laurent:

    Thanks!

    Merci, je vais vous contacter bientôt.

    error key Required fields not completed correctly.

Bienvenue à CommercesMiami.com présenté par Laurent Isorez, prendre contact avec lui ici.

Les Etats-Unis, pays le plus compétitif au monde

Les Etats-Unis, pays le plus compétitif au monde

Les Etats-Unis ont retrouvé en 2013 leur place de numéro 1 dans les pays les plus compétitifs du monde, selon le rapport annuel de l’IMD (Institute for management Développement) de Lausanne. Trois raisons sont avancées par l’IMD pour expliquer cette première place : « un secteur financier en rebond, une abondance d’innovations technologiques et des sociétés performantes« .
En 2012, Hong-Kong occupait la 1ère place, suivie par les Etats-Unis, puis la Suisse. Cette année, on retrouve les trois mêmes pays, mais dans un ordre différent : les Etats-Unis sont en tête, suivis par la Suisse et Hong-Kong. La Suède occupe le 4e rang et le Japon le 24e.
LA FRANCE 28EME
En Europe, les pays les plus compétitifs ont été la Suisse (2e), la Suède (4e) et l’Allemagne (9e). La France occupe la 28e place. Comme l’année dernière, le reste des pays l’Europe souffre des programmes d’austérité, qui retardent leur redressement, indique l’IMD. Sur les 30 premiers du classement, il y a 10 pays de l’UE. La France est juste devant l’Islande et le Chili, mais derrière la Thaïlande (27e). En 2012, la France était 29e et, en 1997, première année où le classement concerne à la fois les pays développés et émergents, elle était 22e.
Les économies émergentes ont connu des fortunes diverses en 2013. La Chine (21e) et la Russie (42e) ont amélioré leur classement alors que l’Inde (40e), le Brésil (51e) et l’Afrique du Sud (53e) ont reculé. Les économies émergentes restent largement dépendantes du redressement économique mondial, qui semble retardé.
Pour leur classement annuel, les économistes de l’IMS passent au crible plus de 300 critères, études et données statistiques. Pour la première fois cette année, qui marque le 25e anniversaire de ce classement, l’IMD donne les principaux gagnants et perdants de la compétitivité depuis 1997, soit les pays qui ont gagné ou perdu 5 rangs ou plus. Les gagnants sont la Chine, l’Allemagne, Israël, la Corée du Sud, le Mexique, la Pologne, la Suède, la Suisse et Taïwan. Les perdants, soit ceux qui ont reculé de 5 rangs ou plus, sont l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, le Japon, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle Zélande, les Philippines, le Portugal, l’Afrique du Sud, l’Espagne, le Royaume-Uni et le Venezuela.
La croissance du PIB révisée à 2,4 % au 1er trimestre

La croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) américain au premier trimestre s’est établie à 2,4 % en rythme annualisé de janvier à mars, a annoncé jeudi le département du Commerce qui a révisé en léger retrait de 0,1 point sa première évaluation. Cette deuxième estimation de la croissance du PIB des Etats-Unis est un peu moins forte que la prévision médiane des analystes qui tablaient sur le chiffre inchangé de 2,5 %.

Au quatrième trimestre 2011, l’économie américaine s’était figée affichant une modeste croissance de 0,4 % après un troisième trimestre en hausse de 3,1 %. La révision en léger retrait s’explique par des augmentations moins fortes que précédemment estimées dans les exportations, les importations et les achats de stocks, indique le communiqué du ministère qui ajoute toutefois que « le tableau général de l’activité économique ne s’est pas vraiment modifié ».

Lemonde.fr        12 decembre 2013

Laurent Isorez – Commerces Miami/Grand Realty of America
19300 W Dixie Hwy – Suite 12
North Miami Beach, FL 33180
Cell: +1 (786) 663-4840
(text for immediate response)
laurent.isorez@gmail.com
www.commerces.miami.com
www.negociosenflorida.com
www.achat-commerces-Miami.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*